Le facteur Bradford

  • Post author:
  • Post category:Blog

Le facteur Bradford

Les absences qui désorganisent le plus les entreprises sont les absences de courtes durées. En revanche, ce sont celles qui impactent le moins le taux d’absentéisme (voir notre article : le taux d’absentéisme : une donnée fiable ?)
Il n’est pas question de faire de cet outil une ‘chasse aux sorcières’. Cela peut arriver à tout le monde d’avoir une période de convalescence de courte durée.

La formule magique

Exemple

Soit un salarié ayant 3 absences pour raisons médicales sur une année glissante :

  • Une absence de 5 jours
  • Une absence de 3 jours
  • Une absence d’une journée

L’indice de perturbation s’élève à 9 X 32 = 81


Exemple : 

Soit un salarié ayant 1 absence de 30 jours pour raisons médicales sur une année glissante :

L’indice Bradford s’élève à 30 X 12 = 30

Que faire avec cet indice ?

Cet indice peut vous permettre de conduire des statistiques sur les absences de courtes durées et de prendre des mesures adéquates.

Quelles mesures prendre ?

Nous vous invitons dans un premier à temps à comprendre les raisons de cet absentéisme. Serait-il dû à une maladie chronique ? Une problématique managériale ?  Une problématique d’organisation dans l’entreprise ? Un climat social tendu ?

Nous vous proposons un accompagnement sur-mesure vous permettant : 

  • De prévenir votre absentéisme en accompagnant votre management via la maîtrise d’entretien de ré-accueil ;
  • De mettre en place une politique globale de prévention de l’absentéisme en définissant des règles de gestion lié à la contre-visite médicale par exemple
  • D’introduire des dispositifs de maintien dans l’emploi en partenariat avec votre service de santé au travail
  • De partager ce sujet avec vos IRP et vos salariés